Jour 3 - Annie 50, Katrin Leblond, Barilà

Semaine de Mode Montréal 18
Farinotti Deborah
Une fois de plus ce soir, les défilés se sont suivis et ne se sont pas ressemblés. J'ai assisté tout d'abord à Annie50, les couleurs de rigueur étaient le rouge, noir, le bleu canard, le gris. Beaucoup d'imprimés de fleurs, des bandeaux dans les cheveux, des bérets; une ambiance très hitchcockienne qui commenca par une pose d'un modèle et une musique de films à suspense des annés 40/50.

Annie50 SMM18

Annie50 SMM18

Une collection somme toute assez classique et qui manquait de créativité ou d'un coté jeune.

Les tons foret, le faux col en fourrure, du marron, des matières un peu trop épaisses et qui, pour la peine, manquent de féminité. Assez surprenant sachant que les coupes étaient très féminines: beaucoup de jupes, de robes, de coupes évasées et tombées 3/4. Un peu de déception pour le coté créatif.

Katrin LeBlond SMM18

Puis Katrin Leblond. Katrin Leblond a eu un effet chaud/froid sur moi. Elle nous a présenté un spectacle, au sens propre du terme: des modèles aussi variés qu'atypiques. Une vieille dame aux longs cheveux habillée en fée; une contorsionniste, des cheveux courts, des cheveux longs, un modèle à l'attitude très latine et chaude. Katrin Leblond a été un arc en ciel sur podium. Des robes à fleurs multicolores, d'énormes moufles en fourrure blanche, et du fuchsia comme fil rouge du défilé. Un défilé féminin mais pas pour tout le monde, plus un spectacle qu'une exposition de vêtements réellement portables. Des vêtements très ethniques et des musiques tout aussi cosmopolites, de la bossa nova à Tom Waits...

Katrin LeBlond SMM18

Katrin LeBlond SMM18

Katrin LeBlond SMM18

Un grand travail des matières, une ambiance cabaret, on s'amuse OUI, on le porte, moins sur...

Puis enfin, le défilés le plus abouti pour moi: Barilà. Une styliste jeune, créative, rock'n'roll qui a fait des vêtements à la fois agréables à porter, raffinés et décontractés. Comment? Allez vous dire: grâce aux sequins, au cuir, au coton gris, aux vestes coupées Boyfriend, à l'amplitude, aux capuches. Des lunettes geek, des surpiqures au niveau des épaules, des rayures; un coté punk/grunge indéniable. Puis un treillis à carreaux et une tunique d'autres carreaux: On aime!! L'apothéose du défilé doit être une combinaison-bustier en cuir, une petite touche Jean-Claude Jitrois peut être mais une pièce magnifique. Puis des leggings blancs ou noirs, des sequins bleus à reflets, portés en robe, jupe et même en veste de jogging! Des maquillages sombres, des cheveux ébouriffés..que du bonheur, un défilé sublime, parfait en tous points, peut être assez basique au niveau de la création mais tellement complet, tellement simple et intelligent. On regrettera une seule chose: ne pas en avoir eu plus!

Barila SMM18

Barila SMM18

Barila SMM18

Barila SMM18

Barila SMM18

Photographie Barilà par Abir Shah

Share this with your friends!

Related Montreal Fashion News...


Like this? Tweet it to your followers!

Latest articles from farinotti deborah

blog comments powered by Disqus

 
Facebook Twitter RSS Feed 
Upcoming Fashion Events

No current events.

Banner
Fashion Biz Newsletter
* indicates required