SMM19 Jour 1 - Christian Chenail, Helmer, Dimitri Chris Spring/Summer 2011

Semaine de Mode Montréal 19
Première journée de la semaine de la mode de Montréal. Des gens blindés, bien vêtus, intrigués et intrigants. Des designers qui évoluent, se remettent en question, surprennent. D’autres qui restent dans le traditionnel, les matières riches et les tendances déjà établies. Portrait de trois designers, de trois différentes passerelles ne se ressemblant pas les unes des autres.

 

Christian Chenail spring/summmer 2011 MFW 19

Dimitri Chris, spring/summer 2011 -MFW 19

Christian Chenail spring/summer 2011 MFW 19

Christian Chenail nous a livré des femmes chic, prête pour le travail de bureau. Le blanc, le noir, le gris et le bleu étaient omniprésents. Des coupes traditionnelles, des tailleurs, des petits hauts en mouvements, des ceintures larges à la taille, des talons couleur caramel et des jupes rétro. Du déjà vu, des tendances déjà bien imprégnées, qui peuvent toutefois encore facilement séduire le public. Les mêmes matières revenaient sans cesse et n’évoquaient rien de bien épatant et de nouveau. Chenail déposa quelques fantaisies par-ci par-là, tel que des petites robes à pois, un maquillage imposant et une robe à la Marylin Monroe, mais sans plus. Une certaine présence de la faune marine se faisait voir par des broches en forme d’étoiles de mer et des petits chevaux de mer sur des t-shirts en coton.  Ces petits détails enfantins détonnaient avec le reste de la collection, qui s’adressait plus à un public de femme de tête et de carrière. Bref, un style classique ayant comme ligne directrice la simplicité.

Helmer Spring Summer 2011 Mfw 19

Helmer s/s 2011 MFW 19

Dimitri Chris, spring/summer 2011 -MFW 19

Helmer spring/summer 2011 MFW 19

Helmer, quant à lui, évoqua un tout autre style et une tout autre ambiance. Le défilé, entamé par une musique semi-classique semi-opéra, était divisé en deux parties bien distinctes. La première, rappelant le temps de la renaissance, avec des airs hautains, une marche lente et des fabriques riches. Les accessoires étaient des plus hétéroclites et les motifs des vêtements étaient inquiétants. Des pantalons taille haute pour homme, des chemises à paillettes et des couleurs flash des années 90. Aucune ligne directrice ne semblait être dessinée. La deuxième partie, quant à elle, fut accueillie de la foule par des applaudissements et des sourires d’éblouissement.  La scène évoquait l’atmosphère d’un bal de finissants venant d’une autre dimension.  Des coupes désorganisées, des immenses robes de princesses, des habits recouverts d’éclats de vitre. Bref, rien de conventionnel. De la haute couture à son meilleur état. Un haut en vitre évoquait les Crystal rares se retrouvant dans des grottes lointaines et une vieille femme portant une robe de marié noire rendit ce défilé grandiose et majestueux. La pièce finale était sans contredit la plus impressionnante de toutes. Une bouquetière portant une robe rouge écarlate ornée de fleurs, un voile tombant sur le sol, tenant en ses mains les mêmes fleurs que celles présentes sur la robe. Cette image représentait un mariage haute couture qui ne peut être basé que sur la passion. En résumé, Helmer a surpris les fashionnistas de Montréal en imposant une atmosphère théâtrale digne des plus grands.

Dimitri Chris, spring/summer 2011 -MFW 19

Dimitri Chris, spring/summer 2011 -MFW 19

Dimitri Chris, spring/summer 2011 -MFW 19

Le dernier de la soirée, Dimitri Chris, nous fit découvrir la mode masculine par un retour au temps du grand Shakespeare. La collection comptait beaucoup de complets blancs, des petits foulards bien placés, des bermudas aux lignes verticales, des bretelles et des bas hauts montant jusqu’aux genoux. Il implanta un look efféminé de petit garçon innocent. Il joua avec les superpositions en coupant des blazers et en faisant porter à ses mannequins des shorts taille haute. Les couleurs omniprésentes étaient le blanc, le rose et le beige. Des couleurs sages et légères se mariant bien avec le thème de la collection. L’atmosphère de la passerelle était grandiose due à des jeux de lumière et un décor futuriste. Dimitri a su nous présenter des mannequins au look instruits et des vêtements formels aux dimensions divergentes.

Photographie par Abir Shah, Nadeje

Share this with your friends!

Related Montreal Fashion News...


Like this? Tweet it to your followers!

Latest articles from Gabrielle Lacasse

blog comments powered by Disqus

 
Facebook Twitter RSS Feed 
Have Your Say

Montreal Fashion Week 19. Was Creativity Lacking?

Upcoming Fashion Events

No current events.

Banner
Fashion Biz Newsletter
* indicates required